Adoption
Et si nous prenions un autre chien ?
Pourquoi pas, avec quelques précautions...

Adopter un deuxième chien, quand il y en a déjà un à la maison, n’est pas une décision anodine.

On espère parfois à tort :

  • - Que le nouveau chien va stimuler le plus vieux. Cela peut arriver mais le chien plus âgé peut aussi se sentir rejeté et même souffrir de dépression. On va souvent accorder plus d’attention au nouveau venu, lui-même nous sollicite davantage, et on peut progressivement délaisser le chien le plus âgé.
  •  
  • - Que le nouveau chien va empêcher l’autre de s’ennuyer et de pleurer quand il est seul... Les chiens qui hurlent ou détruisent des objets à la maison souffrent davantage de la séparation avec la personne à qui ils sont attachés que de solitude au sens strict. Ce sont des animaux inquiets et cela est... contagieux. On peut ainsi se retrouver avec deux chiens anxieux faisant deux fois plus de dégâts !

Deux bons conseils de base pour que les choses se passent bien :

  • - ne pas accorder d’attention exagérée au chiot,
  • - ne pas empêcher le chien adulte déjà présent de lui apprendre sa place (s’il est bien équilibré).

En bref :


Attention que le chien nouveau venu ne capte pas toute votre attention et laissez le chien le plus ancien réguler le nouveau.