Éducation
Comment apprendre la propreté à mon chiot ?
En le sortant régulièrement, dès son adoption.

Chez le chiot, l’apprentissage dit "positif" est celui qui donne les meilleurs résultats. Il consiste à sortir le chiot aux moments où il a habituellement envie de faire ses besoins et à le récompenser (voir la fiche "Quelle récompense pour mon chien ?") quand il élimine à l’endroit souhaité.

Les moments favorables pour faire ses besoins sont : juste après les repas, après une sieste, et après une phase de jeu intensif. En plus de l'effet positif des récompenses quand il fait ses besoins dehors, le chiot peut être interrompu lorsqu’il s’apprête à éliminer à l’intérieur : on le soulève en disant un "non" ferme et sonore, et on le conduit à l’extérieur.

Attention, l’utilisation d’un journal au sol ou d’une serpillière, souvent conseillé, ralentit l’apprentissage de la propreté !

L’acquisition de la propreté nocturne est un peu plus longue. Petit, le chiot ne peut pas se retenir sur de longues périodes, dont la nuit. Il ne faut pas le punir le matin.

En bref :


Sortir le chiot dès le plus jeune âge en l’accompagnant.

Le récompenser lorsqu'il fait ses besoins dehors est plus efficace que de sanctionner les "oublis" dans la maison.