Comportement
Mon chat me prend pour une proie. Pourquoi ?
Peut-être parce qu’il s’ennuie...

Un chat qui a accès à l’extérieur consacre une grande partie de son temps à se défouler et à chasser, même s’il ne ramène pas de proie. Le fait d’être suffisamment nourri n’éteint pas pour autant son instinct de chasse.

En appartement, en particulier s’il est seul en journée, le chat se retrouve souvent dans un milieu trop peu stimulant, ennuyeux en somme.
Les mouvements des pieds et des mains de ses propriétaires deviennent alors pour lui l'une des rares occasions de la journée d’exercer ses talents de chasseur !
Il est donc conseillé d’abord d’arrêter la stimulation (arrêter tout mouvement, ne pas crier en cas d’attaque), puis de lui fournir des occasions quotidiennes de se défouler (de simples sorties autorisées le week-end ne lui suffiront pas).

Un enrichissement de son milieu de vie peut l’aider à s’occuper (multiplier les jeux, installer un arbre à chats ou une étagère permettant l’observation par les fenêtres…).

Une distribution fractionnée de l’alimentation par le biais de cachettes ou de jouets distributeurs assouvira également son goût pour la chasse (voir la fiche "Vivre en appartement")

En bref :


L’activité de chasse, naturelle chez le chat, doit pouvoir s’exercer, même en l’absence de sorties.

Un aménagement enrichi de son milieu de vie et une distribution adaptée de son alimentation sont conseillés.