Comportement
Mon chien se lèche beaucoup. Est-ce normal ?
Attention, cela peut être le signe d'un mal-être à suivre de près.

Le léchage peut avoir une fonction apaisante pour le chien. On parle alors d’ « activité substitutive ».

Face à une situation qu’il ne peut pas comprendre (canapé interdit alors que d’habitude il est autorisé, maître absent, arrivée d'un nouveau chien, etc.), votre chien se retrouve submergé d’émotions. Une des réactions possibles est alors de s'adonner à une activité qui va lui procurer un apaisement. C’est le cas du léchage ou de la succion de la peau.

Lorsqu'un chien se lèche beaucoup, il faut en général associer un traitement de la peau (pour éviter que son irritation ne déclenche l'envie de se lécher) et un traitement du malaise émotionnel. Ainsi le vétérinaire prescrit des traitements locaux de la zone de peau concernée (pansement, produit cicatrisant, répulsif, etc.). Mais ceux-ci seront insuffisants si la cause émotionnelle du léchage n’est pas prise en cause.

Lorsque ce léchage est d’origine émotionnelle (troubles liés à la séparation d'avec le maître, arrêt brutal d’activité physique, mauvaise insertion dans la hiérarchie de la maison, etc.), une prise en charge précoce donne de meilleurs résultats. Ne punissez surtout pas ce comportement de léchage, vous risqueriez de l’aggraver. Tournez-vous vers votre vétérinaire qui aidera votre chien à retrouver son bien-être.

En bref :


Ne punissez pas votre chien s’il se lèche excessivement.

Consultez au plus vite un vétérinaire qui pourra distinguer les différentes causes possibles (parasitaires, dermatologiques ou comportementales) et prescrire un traitement adapté.