Comportement
Mon vieux chien a changé : que faire ?
Beaucoup de choses sont encore possibles...

Le pire ennemi du vieux chien, c’est votre résignation.

Le premier conseil est de ne pas délaisser un vieux chien et de le stimuler par des jeux simples et motivants qui vont toujours se terminer par une récompense. Il faut adapter les promenades à sa condition physique et organiser des moments réguliers de caresse et de contacts positifs.

Si vous observez un changement dans le comportement d'un chien âgé (désorientation, perte de la propreté, perte des repères jours/nuit, changement d’appétit) ne vous résignez pas. Parlez-en à votre vétérinaire ou à son assistante.

Cela peut être le premier signe d’une maladie physique qui peut être soignée. Certains produits peuvent également aider votre vieux chien à gérer l’inquiétude provoquée par cet état de confusion.

En bref :


Les vieux chiens ont encore des capacités d’adaptation étonnantes. Il faut les stimuler, jouer avec eux, les caresser. Sans oublier de les surveiller sur le plan médical.