Comportement
Mon chiot est peureux, est-ce que ça va passer ?
Peut-être, mais ce n’est pas sûr...

Normalement, un chiot se montre plutôt curieux et entreprenant.

Chez un jeune chien, une timidité excessive, des peurs persistantes face à la nouveauté peuvent révéler un syndrome de privation sensorielle. Cette affection comportementale résulte d’un manque de stimulation précoce pendant les premières semaines de sa vie.

Le chiot est capable de se familiariser avec l’inconnu jusqu’à 12 semaines. Pour qu’il se socialise et s’habitue à son nouveau milieu de vie, il faut le sortir et lui faire découvrir le monde dès l’adoption, sans attendre que les rappels de vaccins aient été effectués. Il est de toute façon protégé par les anticorps reçus de sa mère ou issus du premier vaccin.

S’il a peur, ne cherchez pas à le rassurer en le caressant : cela récompense sa peur et aggraverait au final son inquiétude.

Si en quelques semaines il ne s’est pas apaisé, il faut consulter un vétérinaire : la prise en charge doit être la plus précoce possible.

En bref :


Chez le jeune chien, des peurs persistantes peuvent être dues un défaut de stimulation précoce (syndrome de privation) qui peut compromettre durablement ses capacités d’adaptation.

Demandez conseil à votre vétérinaire dès que possible.