Adoption
Y a-t-il des races de chien « méchantes » ?
En terme de risque d'aggressivité, la race d'un chien n’est pas un facteur important.

La loi stigmatise des catégories de chiens dits "dangereux", les séparant même en chiens d’attaque (pit-bulls, par exemple) ou de défense (rottweilers, etc.). Pourtant aucune étude scientifique n’a pu mettre en évidence une relation précise entre l’appartenance à une race et une plus grande probabilité d’agression.

Certes, certaines races ont des capacités physiques plus impressionnantes que d’autres et peuvent être choisies et entrainées pour la défense ou l’attaque par certaines catégories de personnes.

Cependant, c’est l’entrainement qui va développer ces capacités d’attaque/défense, et il existe des individus dangereux ou déséquilibrés dans toutes les races.

Plutôt que la race, attachez-vous à vérifier que les conditions de développement précoce ont favorisé une bonne socialisation de votre futur chien, et choisissez un animal dont la taille et le poids sont adaptés à vos conditions de vie et aux conditions physiques de ceux qui vont devoir prendre soin de lui.

En bref :


Il n’y a pas de race de chien méchante, ni de race gentille.

Taille, poids, éducation, socialisation et mode de vie sont des facteurs dont l'influence sur la dangerosité d'un chien est bien plus forte que la race.